Visiteurs 475
14 photos
Les asiles d’aliénés départementaux ont été créés par la loi du 30 juin 1838. Les internés y terminaient la plupart du temps leur vie, abandonnés par leur famille. Lieux d'exclusion, ces établissements possédaient souvent leur propre "cimetière des fous". Dans celui de Cadillac en Gironde (France), dit "cimetière des oubliés", plus de 3.000 personnes y sont enterrées entre 1920 et 2000 sur plusieurs niveaux: les anciens combattants, les aliénés, les détenues de la prison des femmes… Des sépultures en pleine terre matérialisées par des croix de fer rouillées émergeant des cailloux et des herbes folles.
Menacé d'être transformé en parking, le "cimetière des oubliés" est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 26 avril 2010.